Le cas Twitter

Quand tweeter ? Quand poster ?

twitter_clock-564x272

Source Centelm

Sur Twitter, il y a des horaires stratégiques. Si vous tweetez en plein milieu de la nuit, il y a de fortes chances que le lendemain matin votre tweet soit très loin dans le flux d’actualité de vos abonnés, et donc qu’ils ne voient pas vos tweets. Dans la plupart des cas, les bonnes périodes pour tweeter sont entre 7h et 9h le matin et 18h à 22h le soir. Par contre, il faut éviter de tweeter entre 11h et 12h ainsi qu’entre 13h et 14h. Bien sûr, si vous visez un public international, il faudra prendre en compte les décalages horaires !

Source emilieogez.com

Si vous avez besoin de communiquer des informations, de solliciter les utilisateurs, faites-le plutôt en semaine vers 11h, 15h ou 20h (à noter que le pic principal a lieu le mercredi à 15h). Le dimanche n’est pas un jour extra. Sachez toutefois que même si l’activité est plus importante l’après-midi, vos posts auront plus d’impact s’ils sont envoyés le matin (+ 39.7 %). Enfin, dites-vous que les utilisateurs de Facebook y vont de manière générale plutôt en dehors des heures de travail, autrement dit, tôt le matin ou le soir.

Cependant, même si tweeter peut s’avérer utile ce dernier n’est pas considéré comme un réseau social mais http://www.cialispharmaciefr24.com/cialis-generique-france/ bien comme un « outils acheter cialis pas cher paris de micro-blogging » permettant entre autre et toujours d’après l’UCl « d’échanger de manière instantanée des messages courts » (de 140 caractères max).
Twitter permet également de s’abonner à des comptes professionnels et d’en suivre facilement les tweets.

D’après Damien Colmant, il est possible par ce biais de se tenir informé en :

  • suivant les comptes Twitter d’experts de la recherche d’emploi
  • suivant les comptes des personnes et des organisations du secteur d’activités où vous envisagez de postuler
  • suivant les comptes spécialisés dans la diffusion d’offres d’emploi (il en existe plus d’une centaine en Belgique)

schéma des comptes spécialisés

Retour à l’article

Share: